Actus et Communiqués de Presse

23/09/2014

Partager :
Partager sur LinkedIn

Résultats 1er semestre 2014 de la Banque Palatine

De bonnes performances financières et commerciales qui renforcent la pertinence de son modèle économique

Le Conseil d’administration de la Banque Palatine a approuvé le 30 juillet 2014 les comptes du premier semestre 2014 qui se traduisent par la progression du résultat net et le bon niveau du coefficient d’exploitation.

Le produit net bancaire du premier semestre 2014 atteint 159,5 M€, en progression de +5,2 % par rapport au 30 juin 2013. Cette hausse s’explique par l’évolution favorable de ses principales composantes. Le dynamisme commercial se traduit par une progression de nos encours de crédit soutenant la croissance de la marge nette d’intérêts à +3,8% ainsi que par une évolution des commissions à +8,1%.

Le coefficient d’exploitation ressort ainsi à 56,1 % contre 57,5 % au 30 juin 2013.

Le résultat brut d’exploitation du premier semestre 2014 atteint 70 M€ (+ 8,8 %).

Le coût du risque à -26,3 M€, au 30 juin 2014 est en amélioration.

Le Résultat net consolidé IFRS au 30 juin 2014 s’élève à 27,7 M€ contre 16,0 M€ en juin 2013, reflétant la hausse du résultat brut d’exploitation et la baisse du coût du risque.

Le ratio financier Tier One (9,1 % selon les normes Bâle 3) et le coefficient d’exploitation (56,1 %) se situent à de bons niveaux de performance. Ils confirment la solidité de la Banque Palatine.