Actus et Communiqués de Presse

06/04/2012

Partager :
Partager sur LinkedIn

La Semaine du Développement durable : le Groupe BPCE se mobilise pour préparer l’avenir

Une mobilisation du groupe à travers la signature du Pacte Mondial et l’organisation de nombreuses actions de sensibilisation en direction des collaborateurs

François Pérol a signé, pour le Groupe BPCE, le Pacte Mondial

Le Global Compact ou Pacte Mondial des Nations Unies est un code de bonne conduite, structuré autour de 10 engagements en matière de droits de l’homme, droits du travail, respect de l’environnement. Il est à ce jour le plus exhaustif et le plus reconnu au plan mondial. Il est suffisamment large pour permettre à l’ensemble des entreprises du groupe d’initier, de poursuivre ou de développer leur politique de développement durable. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs déjà signé ce pacte comme l’avaient également signé, en leur temps, les réseaux Caisse d’Epargne et Banque Populaire. Il s’agit donc pour le groupe de réaffirmer son engagement et de l’inscrire durablement dans sa stratégie.

La Semaine du développement durable a donné l'occasion aux entreprises du Groupe BPCE de valoriser leurs initiatives et de mobiliser les collaborateurs.

Du petit-déjeuner aux "café-débats" sur les sujets de la rénovation énergétique et des éco-PME, en passant par des expositions et animations thématiques, tous les collaborateurs de l’organe central ont pu participer activement à cette Semaine du développement durable. Deux conférences ont été organisées. La première, a traité de l’avenir des bâtiments écologiques : les nouveaux labels verts immobiliers. La deuxième, sur le thème des nouveaux métiers bancaires dans la croissance verte.
La direction des Ressources humaines Groupe a donné l’occasion à l’ensemble des collaborateurs d’appréhender les fondamentaux du développement durable en participant à une classe virtuelle. Cette formation portait sur la RSE et la gouvernance internationale du développement durable. Une animation a permis de présenter également la politique Handicap et Achats Responsables (PHARE), initiée en juillet 2010, pour développer le recours au secteur adapté et protégé dans les achats.

La filière Immobilier et Services généraux a également tenu un stand pour présenter le projet de Charte Environnementale aux collaborateurs. Cette démarche lancée en 2011 vise à harmoniser la construction, la rénovation et la gestion du parc immobilier du groupe, selon les principes du développement durable. Des formations étaient ouvertes à l’ensemble de la filière.

Parmi les initiatives des entreprises du groupe, la Banque Populaire Loire et Lyonnais a dressé un premier bilan global des actions menées depuis deux ans. Les fiches remises aux collaborateurs ont permis d’aborder de façon pédagogique cinq thématiques clés du développement durable : l’utilisation du papier, la gestion des consommables informatiques et des enveloppes, les émissions de gaz à effet de serre, les éco-prêts, l’épargne verte et l’investissement socialement responsable. En Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin (CEPAL), la Semaine du développement durable s’est structurée autour de la signature de son Plan de déplacements d’entreprise (PDE) avec le Syndicat mixte des transports en commun de l’agglomération clermontoise (SMTC). Grâce à ce PDE et au partenariat avec l’association Covoiturage Auvergne, la Caisse contribue à optimiser et à rationaliser les déplacements des salariés. Enfin, chez Natixis, quatre initiatives ont ponctué la semaine. D’abord, une formation à la RSE a été proposée à l’ensemble des collaborateurs de Natixis.

Parallèlement, une campagne de communication interne a été déployée pour sensibiliser les collaborateurs aux gestes qui permettent de diminuer leur impact direct sur l’environnement dans les domaines suivants : le papier, l’électricité, le chauffage-climatisation, l’eau et les déplacements. Et deux conférences ont été organisées, l’une sur le financement des énergies renouvelables, l’autre, sur la biodiversité.